Sortir de votre endettement

Trucs pour conserver un bon crédit

Une autre façon de ne pas obtenir un mauvais crédit est de conserver son crédit amplement inférieur à la limite permise. Souvent, les banques vous permettront de dépasser légèrement la limite qu'ils vous ont imposée, cependant, chaque fois que cette limite sera franchie, elle affectera négativement votre dossier de crédit.

Trop s'endetter, n'améliorera pas votre pointage de solvabilité (côte de crédit). Les institutions financières ont la capacité de vérifier si un client est surendetté ou pas. Si, par exemple, vous avez déjà cinq différents comptes de crédit, qui sont largement trop pour le revenu que vous générez, lorsque vous en rembourserez un complètement, ne vous embarquez pas dans une autre dépense vous demandant de faire appel au crédit.

Astuces pour conserver un bon crédit

  • N'ayez qu'une seule carte de crédit, bancaire de préférence;
  • Demandez à ce que la limite de cette carte de crédit soit relativement importante, minimum de 1 500$ par exemple;
  • Payez votre solde de carte de crédit au complet à la fin du mois;
  • N'utilisez pas le montant maximal de crédit autorisé par votre carte de crédit et ne le dépassez jamais;
  • Limitez l'utilisation de votre carte de crédit, réservez-la par exemple pour des biens durables;
  • Faites un petit emprunt à votre institution financière et mettez l'argent en dépôt dans un compte d'épargne en garantie du crédit demandé;
  • Faites vos versements mensuels sur votre prêt à temps;
  • Ne dépassez pas un ratio d'endettement de 30%, c'est le pourcentage du revenu mensuel brut pour couvrir les coûts reliés au logement et au versement de crédit.

Refaire son crédit après une faillite ou proposition de consommateur

Quelques conseils pour refaire son crédit dans une période de 1 à 12 mois suivant une libération de faillite ou de proposition de consommateur :

  • Assurez-vous que tous les soldes sur votre dossier de crédit ont été mis à zéro par vos créanciers. Si des soldes montrent toujours une délinquance, faire rectifier l'information directement avec les bureaux de crédit à l'aide de vos documents de libération de faillite ou de proposition de consommateur.
  • Ouvrez un compte à une institution qui n'était pas parmi vos créanciers. Accumulez-y un certain montant que votre institution pourrait prélever directement mensuellement.
  • Évitez totalement de faire des chèques sans fonds avec votre nouvelle institution.
  • Offrez à votre institution de mettre en garantie une somme de 1000 $ à 1 500 $ pour obtenir une carte de crédit sécurisée avec une limite similaire à votre dépôt en garantie. Bon nombre d'institutions acceptent ce genre d'offre.
  • Payez le solde de votre carte de crédit à chaque mois et non seulement le versement minimum.
  • Demandez un prêt REER à une institution financière qui vous permette d'offrir votre placement REER en garantie.

Depuis environ 5 ans, la jurisprudence a établi que les institutions pouvaient prendre un REER en garanti. Les institutions qui font cette pratique, accepteront même si vous sortez d'un processus avec un syndic de faillite. Cogner à quelques portes si votre propre institution refuse. La période des REER, soit de janvier au début mars, est propice pour que l'on accède à votre demande plus facilement.

Accumulez des REER, qui démontrerons une capacité à la bonne gestion. De plus, les REER accumulés peuvent être appliqués à la mise de fonds pour l'achat d'une maison via le programme RAP.

Dès votre libération de faillite ou de proposition de consommateur, poursuivez un prélèvement mensuel au même montant, qui constituerait de l'économie pour des projets futurs : automobile, voyage, études...plus motivant et économique que de payer pour le passé via une dette !

Même si vous avez des dettes ou mauvais crédit, nous vous aidons à obtenir :